Les différentes formes d'hypnoses

 

 L'hypnose ericksonienne, comme son nom l'indique, est issue de la pratique du psychiatre Américain Milton H. Erickson (1901-1980), fondée sur une approche totalement opposée de l'hypnose dite "classique" :

 

Ce qui fait la spécificité de l'hypnose classique (qu'on retrouve beaucoup dans l'hypnose de spectacle) est le rôle dominant de l'hypnotiseur. Ce dernier est perçu à la manière d'un magicien détenant des pouvoirs magiques. Il utilise simplement des techniques directes qui ressemblent à des ordres.

 

L'hypnose de spectacle ne s’intéresse en aucun cas à la problématique et aux objectifs de la personne ; le cadre n'est pas celui de la thérapie ou du développement personnel. Contrairement à l'hypnose thérapeutique, l'hypnose de spectacle vise uniquement à offrir des moments de distractions avec des démonstrations de phénomènes inhabituels.

 

L'hypnose ericksonienne marque un tournant dans l'histoire de l'hypnose en considérant le sujet comme le vecteur de son propre changement. Elle se fonde sur un total respect de l'écologie de la personne, c'est-à-dire de ce qui est profondément utile pour elle.

 

 

 

"L'hypnose, c'est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d'une autre personne." Milton H. Erickson

 

 

Pour Milton Erickson chaque personne à ses propres structures, croyances et valeurs ; c'est au thérapeute de s'adapter et de conduire la personne vers ses propres ressources.

 

Milton Erickson marqua son époque en plaçant le sujet au cœur de la thérapie. Son approche globalement instinctive interrogea et  influença un grand nombre de ses confrères et successeurs : PNL, Ecole de Palo Alto (thérapies brèves).

 


"Beaucoup de sujets d'hypnose veulent comprendre au lieu de faire l'expérience. Laissez donc les choses se faire." Milton H. Erickson

 

 

Quelques principes de base de l'hypnose ericksonienne :

 

  • Il n'est pas toujours utile de comprendre pour changer.
  • Les suggestions indirectes permettent de contourner les résistances et blocages du patient.
  • Le thérapeute s’adresse directement à l’inconscient du patient en lui donnant des exemples de résolutions de problèmes, sans imposer quoi que ce soit : l’hypnose ericksonienne est une hypnose permissive.
  • L' hypnose ericksonienne est utilisationnelle et ce sont les réactions du sujet qui conduisent les séances.
  • Le protocole thérapeutique est individualisé en fonction des besoins, des attentes et des réactions de chaque patient.

 

La nouvelle hypnose créé par le professeur D. Araoz en 1979 est une "amélioration et ouverture des techniques" de Milton Erickson. Aujourd'hui les thérapeutes ericksoniens utilisent principalement la nouvelle hypnose, plus adaptée aux demandes et aux buts d'autonomie des personnes.

 

.